Le but au baccara

Voilà un jeu un peu spécial si on le compare à tous les autres jeux de carte que vous connaissez. Pourquoi ? La raison est simple, ici, le but du jeu n’est pas de défendre votre main avec ardeur comme au blackjack par exemple, il faut juste deviner quelle est la main qui remportera la victoire entre la votre et celle du banquier. Vous pouvez très bien miser sur la main du banquier pour gagner. C’est en quelques sortes un jeu de devinette.

Pour qu’une main gagne, il faut qu’elle soit plus forte que celle de son opposant tout simplement. Une main ne pourra jamais dépasser la valeur de 9 points, vous comprendrez ensuite pourquoi. Enfin, les deux mains peuvent être égales, c’est une troisième option de pari pour vous.

Les caractéristiques à connaitre au baccara

Dans un premier temps, sachez qu’il y a deux mains au baccara : celle du banquier et celle du ponte (le joueur qui pari le plus, vous puisque vous êtes seul en ligne).

Les cartes vont avoir une valeur un peu spéciale : les cartes de 2 à 9, rien ne change, la valeur nominale reste, les cartes de 10 au roi, la valeur est nulle, 0 point, et pour l’as, il vaut 1 point.

Nous vous l’avons dit, la main du banquier ou du ponte ne peut pas être supérieure à 9 points pour la simple et bonne raison qu’il y a une règle qui s’applique sur les totaux, la règle de la dizaine en moins. Si une main a une valeur supérieure à 9, on enlèvera à chaque fois le chiffre de la dizaine. Ex : 6 et 5 = 11 points. Au baccara, on enlève le 1 de la dizaine, la main est donc égale à 1 point.

La partie de baccara

Vous allez dans un premier temps engager les paris, mais pour cela vous devez connaitre les spécificités de chaque main au niveau des gains :

  • La main du ponte = 2 contre 1
  • La main du banquier = 2 contre 1 moins une commission de 5%
  • L’égalité = 8 contre 1

Il faut savoir que la main la plus avantageuse au niveau des probabilités, c’est celle du banquier avec 2 points d’avance (46%) sur celle du ponte (44%). Vous pouvez le déduire par vous-même, l’égalité, même si elle rapporte beaucoup, n’a pas énormément de chance de se produire (10%).

Les mises se font avant tout. Une fois que cela est fait, vous recevez les deux cartes de la main ponte, le banquier reçoit les siennes. Les cartes sont découvertes et à partir de là, s’en suit une règle de tirage de la troisième carte que vous êtes obligé de respecter. Rien n’est contrôlé par vous-même ou par le banquier. Mais avant cela, sachez que si une main est égale à 8 ou 9 points, on dit qu’il y a « naturel » et les mains sont comparées immédiatement, la plus forte gagne, si vous avez bien parié, vous gagnez aussi.

Sinon, vous suivez le tableau suivant pour tirer la troisième carte et ensuite, le système compare les cartes. Si vous avez réalisé un bon pari, alors vous recevrez vos gains.